ARTICLE06/04/2018

 

Né à Yonkers, NY, Nicasio Fernandez est inspiré par les dessins animés, l’Histoire de l’art, le streetwear et culture « skate ».  Il est diplômé en Beaux Arts de la School of Visual Arts. Son travail a été vu à New York, Los Angeles, au Danemark et en Grèce. WIN SOME LOSE NONE à la galerie Sebastien Adrien à Paris est le premier solo show de Fernandez en Europe.

Lazy pros who are partially bros © Nicasio Fernandez

Les peintures surréalistes et « cartoonesques » de Nicasio Fernandez interrogent notre vie quotidienne avec humour. Situations insolites, personnages ubuesques et loufoques servent un commentaire social critique et acerbe, sans concession.

L’univers de l’artiste est un amoncellement de délicieuses horreurs qui explorent un monde psychologique à la fois attrayant et grotesque.

 

A la fois séduisante et repoussante, l’imagerie de Nicasio Fernandez fait la part belle à des personnages d’un autre monde, faits de corps caoutchouteux, de museaux allongés, de tons chair anormaux et de membres disproportionnés qui semblent souffrir pour résoudre des situations banales.

La palette de l’artiste s’étend dans une gamme de teintes vibrantes allant du rose à l’orange en passant par le bleu turquoise, les verts émeraudes et des jaunes criards… Le geste quant à lui est expressif. A la surface de ses toiles : des couches délicatement vernies existent simultanément sous des « boules » de peinture extrudées créant une tension et des effets de matières intrigants.

 

Les récits de chaque toiles sont construits de situations absurdes mélangées à des références historiques et à des expériences personnelles.

 

Les personnages qui peuplent l’oeuvre de Nicasio Fernandez sont capturés dans le feu de l’action, submergés par leur émotions et leurs pitreries incontrôlées. Nicasio Fernandez est à l’origine d’un univers singulier qui le place parmi les artistes reconnaissables d’un simple coup d’oeil.

Banana brick shot